les jeux des indiens

 

Les Jeux.

Gif animé indien

 

Les jeux appréciés des indiens. Ceux-ci aimaient beaucoup les jeux d'adresse et les devinettes. Ils pouvaient parier jusqu'à leurs chevaux. Suivant les jeux, comme celui de la crosse ou de la balle au pied, tout le village se passionnait : il y avait d'un côté les joueurs, de l'autre les spectateurs qui criaient et pariaient, tout en encourageant leur équipe. Quant aux vainqueurs, ils se partageaient tous les objets déposés par chacun des joueurs avant le début du jeu.

http://pro.corbis.com/images/HT009473.jpg?size=67&uid=%7BA54728D8-707D-4F48-8CFA-5B03424F854C%7D

jeu de la fléche

 

Surtout chez les Mandans.Le principe du jeu consistait

à tirer en l'air le plus grand nombre de flèches possibles,

dans un court laps de temps,avant que la première

ne retombe au sol.Les plus agiles

parvenaient à tirer ainsi huit flèches.

 

Le jeu de la crosse.


Très répandu dans les tribus du Sud-Est.

Assez violent : les nombreux joueurs formaient

deux camps

et étaient équipés d'une crosse

:un bâton terminé par une boucle

dans laquelle était tendu une sorte de filet.

Avec ceci, on devait coincer une balle

et l'envoyer dans les buts

constitués par deux poteaux de quatre mètres,

espacés de deux mètres

et reliés par une barre transversale.

Les joueurs se battaient parfois entre eux pour éviter

que l'adversaire ne se saisisse de la balle.

La partie s'arrêtait dès que cent points

étaient marqués par une

équipe.


            Le jeu du serpent


En vigueur chez les Sénécas et leurs voisins.

On creusait un couloir de neige

et on l'enduisait de graisse animale

. Puis un joueur indiquait une limite à dépasser.

Son adversaire devait faire glisser

dans ce couloir de neige, un javelot souple

de deux centimètres de diamètre et de un mètre

cinquante de long, jusqu'à dépasser cette limite.


Le jeu du cerceau


Connu surtout des indiens de Californie.

On faisait rouler un cerceau tandis

qu'un joueur faisait glisser sur le sol un

bâton sur lequel le cerceau devait tomber,

une fois sa course finie.

 

Jeux de nombres.


Chez les même indiens. Surtout pratiqués

par les femmes.Elles utilisaient des coquilles de noix

ou encore des cupules de glands à moitié remplies

de poix. On les jetait sur un plateau et on marquait

des points suivant leur position sur le dit plateau.

 

La balle au pied.

 

Jeu favori des Esquimaux. Hommes, femmes et enfants

y participaient pour le plaisir car on ne marquait pas

de point.Il fallait simplement empêcher l'adversaire

de s'emparer d'une balle faite de cuir souple

et bourrée de poil de caribou,

d'environ douze centimètres de diamètre.


Le "Shinny".

 

Joué chez les Crows. Les buts étaient constitués de deux

couvertures posées sur le sol.

Chaque joueur poussait devant lui, soit avec le pied soit

à l'aide d'une crosse, une balle de bois dur

vers le but adverse. Dans cette tribu,

existait aussi un jeu de hasard qui consistait à jeter

en l'air des bâtonnets marqués et peints de différentes

manières et on pariait sur la position

exacte qu'ils occuperaient en retombant sur le sol.

Les plus jeunes jouaient au

bilboquet: phalanges de daim percées,

enfilées les unes sur les autres sur un pieu terminé

par une aiguille d'os.

 

 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site